TRIBUNE – L’unité comme réponse

e047ed87-0581-4a3f-bd16-0c8f244a0a27

La France pleure et rend hommage aux personnes tombées sous les coups de la barbarie lors des attentats de 13 novembre 2015. En s’attaquant à des vies innocentes, c’est au corps entier de la Nation que les terroristes se sont attaqués.

L’élan de solidarité vu à Champigny est un message fort envoyé aux responsables de la terreur : « Nous avons refusé ce que voulait en nous la bête, nous voulons retrouver l’homme partout où nous avons trouvé ce qui l’écrase » c’est l’appel à l’humanité d’André Malraux que nous avons entendu partout.

Rassemblements pour la paix, dons aux victimes, les Campinois de tous âges, quartiers, religions, ont érigé la fraternité comme un rempart aux idées totalitaires. Cette fraternité que les extrémistes veulent nous ôter, nous la portons fièrement car nous sommes les citoyens d’une même ville libre, égalitaire, fraternelle. Nous partageons une histoire commune de diversité culturelle, un ensemble de valeurs que nous vivons tous les jours dans notre ville. Liberté en échangeant dans nos marchés, commerces locaux. Egalité en partageant un repas lors de fêtes associatives. Fraternité en se rencontrant dans nos écoles, lieux culturels, sportifs.

Ce Grand Champigny laïque et tolérant, fondé sur un pacte républicain permettant à chacun de s’épanouir dans le respect de l’autre, de bénéficier du meilleur cadre de vie est le modèle que nous défendrons au sein du futur Grand Paris.

A l’aube du nouvel an, notre engagement pour la cohésion sociale, territoriale est intact. Il se lit dans nos actions locales : soutien aux familles, aux personnes isolées ou fragiles, aux associations artisanes du lien social, culturel. Il porte les projets que nous défendons : un centre-ville attractif, un plan local d’urbanisme pour la mixité, le numérique pour tous, l’éducation des jeunes au civisme, la valorisation des initiatives entrepreneuriales, citoyennes.

Plus que jamais la réponse locale à la radicalisation doit être une municipalité efficace et moderne. Avec l’aide de  l’Etat, la région, le département nous souhaitons défendre l’unité territoriale en veillant à n’abandonner aucun citoyen, aucun talent, aucun quartier dans les axes vitaux que sont l’éducation, l’emploi, la formation, l’insertion, la sécurité. Car c’est en associant toutes nos forces que nous pourrons répondre aux défis économiques, sociaux, culturels d’un monde nouveau.

Patricia AHANDA 

Tribune du Groupe des élu-e-s socialistes 

Magazine municipal  » Champigny Notre Ville  » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *