Intervention en Conseil Municipal du 3 Février 2016

 

Monsieur le Maire, Chers élu-e-s,

Je préside le conseil de quartier du Village Parisien, quartier auquel est rattaché ce terrain.

Lors des différentes visites de terrains que nous avons pu organiser avec les habitants depuis 2014, les interrogations été assez nombreuses concernant ce terrain et le projet initial de crèche.

Suite à ces diagnostics citoyens effectués par les habitants, et membres du conseil de quartier, j’ai reçu plusieurs messages de parents :

–  alertant sur la nécessité de réfléchir au futur de ce terrain.

–  faisant part de leurs difficultés à allier vie professionnelle et vie familiale, face aux manques de structures d’accueil de petite enfance dans le quartier.

J’ai aussi en mémoire les questions de nombreux riverains qui lors des 1 an du conseil de quartier en novembre dernier, souhaitaient savoir s’il n’y avait pas la possibilité de réfléchir avec la municipalité à un projet d’utilisation de ce terrain prenant en compte les besoins en matière d’infrastructures pour les familles.

En effet, comme nous l’observons tous à l’échelle de notre commune, nous sommes dans un quartier en constant rajeunissement, où les familles qui s’installent font part d’un manque de structure d’accueil de petite enfance.

A Champigny, L’accueil du tout petit est depuis de nombreuses années un marqueur de la qualité de l’action municipale, un moyen de faciliter la gestion des temps et de promouvoir l’indépendance des femmes et l’égalité professionnelle. J’ y attache une grande importance et c’est pour cela que je ne peux que regretter l’abandon du projet initial de crèche.

La délibération présentée ce soir fait état d’un nouveau projet de construction de logements pour ce terrain et acte ainsi l’abandon du projet initial de crèche.

Ce  nouveau projet suscite plusieurs interrogations sur :

  • la question de son élaboration en lien avec les différents élus concernés par ce quartier
  • l’association des habitants à la réflexion
  • sa mise en perspective avec le besoin d’infrastructures scolaires nouvelles dans le quartier ;

Je pense que nous pouvons faire autrement et rester dans l’esprit qui a toujours été le notre c’est-à-dire : associer les habitants au maximum et leur permettre de s’exprimer sur les décisions qui touche à leur cadre de vie.

Comme beaucoup depuis ce mandat je suis favorable à la construction de logements car je connais le drame vécu par plusieurs familles qui demandent à se loger.

Mais il est nécessaire pour éviter les frustrations ou les incompréhensions que les projets d’urbanisme soit co-construits avec les habitants des quartiers concernés.

Il est impératif, que ces projets de construction puissent allié urbanisation et respect de l’environnement ; Qu’ils prennent  en compte la nécessaire implantation d’infrastructures sociales, culturelles, environnementales, qui permettent aux habitants de chaque quartier de bénéficier du meilleur cadre de vie.

Je souhaite ainsi Monsieur le Maire, que l’appel des citoyens et habitant-e-s qui demandent la réouverture d’une réflexion sur ce projet soit entendu et que leurs interrogations concernant ce projet soient prises en compte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *